Téléchargement de musique : est-ce légal ?

Uncategorized

Téléchargement de musique : est-ce légal ?

Le siècle dernier a été marqué par l’avènement de moyens itinérants pour l’écoute de la musique. cependant, est-il légal de récupérer les sons pour un sage varié ?

Télécharger la musique, est-ce légal ?

Le siècle dernier a été marqué par l’avènement de moyens itinérants pour l’écoute de la musique. On peut citer les walkmans, les radios, les chaînes hi-fi, les CD ou même les clés USB. Aujourd’hui ils sont tous tombés dans l’oubli au profit de la dématérialisation numérique. La qualité de la connexion internet permet ainsi un échange à grande vitesse. Il existe aujourd’hui plusieurs plateformes qui permettent d’écouter de la musique ou regarder des clips en ligne. Mais est-il légal de récupérer ce contenu pour un usage varié ? enzymemusic.fr nous en disons plus sur le sujet dans les lignes qui suivent.

Téléchargement et illégalité, la limite à ne pas dépasser.

La chute des ventes de CD, l’arrivée des iPods ou autres lecteurs du genre ont facilité l’accès aux contenus gratuits à une génération qui n’a jamais acheté un CD pour écouter de la musique. Les plateformes de téléchargement gratuit grandissant chronologiquement ainsi que l’essor de YouTube (plateforme pour regarder des vidéos gratuitement) ringardisent l’achat d’album. La mise en ligne (sur internet) de plusieurs types de contenus dont la musique, facilite l’accès à un plus grand public. La dématérialisation a donc les inconvénients de ses avantages, la facilité d’échange peut se faire sans une contrepartie octroyée à l’auteur : c’est le piratage. Selon les droits de la propriété intellectuelle, la création intellectuelle d’un individu est susceptible d’être protégée si elle est originale. La plupart des contenus disponibles sur internet ont donc un droit d’auteur. Il faut avoir l’accord de l’auteur avant de le télécharger. Le téléchargement de la musique d’un chanteur ou d’un groupe de chanteur sans leur autorisation ou celle de la compagnie qui gère leur droit est par définition illégal. Mais on peut télécharger (acheter) un contenu sur internet si sa vente est autorisée par l’auteur, téléchargement légal. Il y a certaines œuvres pour lesquelles les artistes autorisent le téléchargement sans contrepartie pécuniaire pour en faciliter une grande diffusion. On peut citer dans cette catégorie la musique « creative commons ». Les artistes décédés voient leurs œuvres, 70 ans après, tomber dans le domaine public en France. On peut les télécharger sans crainte. Le téléchargement sur les sites d’échange (peer to peer) est illégal car les propriétaires de ces sites ne possèdent pas les droits des œuvres disponibles en téléchargement. La HADOPI est en France l’instance chargée de truquer le piratage illégal. Certaines plateformes sont néanmoins disponibles pour le téléchargement légal de la musique, on peut citer entre autres Deezer ou Spotify.

Le téléchargent de musique n’est donc pas systématiquement légal ou illégal. Il doit être fait dans certaines conditions et par respect notamment le droit d’auteur.